La semaine de 4 jours s'appliquera à la rentrée 2021

Résultats de la consultation sur les rythmes scolaires organisée par la Ville :

- 769 réponses sur 2427 familles (31,7%).

- les parents répondent majoritairement que leur enfant est plus attentif le matin pour les apprentissages scolaires, particulièrement en élémentaire (359 réponses contre 335 sans opinion, 62 l’après-midi et 13 l’après-midi et le matin).

- les parents répondent majoritairement que les horaires de la semaine scolaire actuelle ne sont pas adaptés : en maternelle (résultats : 362 sans opinion, 232 ne sont pas adaptés et 175 sont adaptés), en élémentaire (273 réponses sans opinion, 259 ne sont pas adaptés et 237 sont adaptés).

51% des parents souhaitent y apporter des améliorations, 23% ne le demandent pas et 26% sont sans opinion sur le sujet.

- la grande majorité des parents qui répondent à la question ouverte n’expriment pas d’opinion ou de proposition (487). 278 réponses expriment la demande du retour à la semaine de 4 jours et 4 se positionnent pour la semaine de 4 jours et demi.

- des petits groupes de parents ont organisé parallèlement à notre consultation des sondages réalisés évidemment sans listes d’émargements qui ont tous demandé le retour à la semaine de 4 jours.

Les termes du débat n’ont pas changé. D’un côté le matin est reconnu plus favorable que l’après-midi aux apprentissages fondamentaux, de l’autre une majorité de parents, ceux qui s’expriment, réclame le retour de la semaine à 4 jours qui ne comprend que 4 matinées au lieu de 5 pour la semaine de 4 jours et demi.

Les conditions de la rentrée scolaire 2021-2022

La rentrée scolaire de septembre prochain sera le début d’une 3e année scolaire marquée par la crise sanitaire ne permettant pas une organisation optimale des temps scolaires et périscolaires. Les TAP ont été suspendus depuis mars 2020. Inévitablement, cette réalité sanitaire a également pesé dans le choix déterminé de l’organisation de la prochaine rentrée.

Le Conseil scientifique estime un rebond de l’épidémie possible en septembre prochain si l’immunité collective, vaccinale ou naturelle est inférieure à 70-80% de la population d’autant plus qu’un relâchement déjà sensible de l’application des gestes barrières pourrait être plus important durant l’été.

Propositions pour la rentrée 2021

Depuis 2013 les personnels de la Ville ont témoigné d’un dévouement remarquable en faveur de la réussite scolaire des enfants de Gonesse. Aujourd’hui ils ne sont pas reconnus par l’État à l’égal des enseignants qui devraient enfin être prochainement vaccinables. Nous continuerons à nous battre pour obtenir l’égalité de traitement entre les uns et les autres. Dans l’attente nous devons prendre en compte cette situation et les risques encourus du fait des incertitudes de la situation sanitaire prévisible en septembre 2021. Nous devons assurer la protection de nos agents exposés en première ligne dans les écoles (ATSEM, animateurs, agents de restauration scolaires et personnels d’entretien).

Nous prenons bien entendu en considération les résultats de la consultation organisée en direction des familles de Gonesse conformément à notre engagement. Il apparait qu’une majorité relative de parents s’est prononcée pour le retour à la semaine de quatre jours.

En conséquence la décision est prise de suspendre l’application de la loi et de demander la dérogation prévue par le décret n°2017-1108 du 27 juin 2017 relatif aux dérogations à l’organisation de la semaine scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires publiques.

Les modalités de la mise en œuvre sont les suivantes :

- enseignement les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 8h30 à 11h30 et de 13h30 à 16h30.

- accueils pré et post scolaires tarifés les mêmes jours de 7h00 à 8h30 et de 16h30 à 19h00.

- restauration scolaire les mêmes jours selon la nouvelle grille de tarifs.

- un nouveau dispositif municipal tarifé d’études dirigées (16h45-18h00) proposant un accompagnement des enfants sera défini.

- mercredi : soit le dispositif municipal tarifé d’accueil en centres de loisirs 7h00-19h00, soit le mercredi matin le dispositif municipal gratuit de soutien scolaire destiné aux élèves des écoles élémentaires du CP au CM2 connaissant des difficultés ne relevant pas des situations de grande et très grande difficulté prises en charge par l’Éducation Nationale.

Ce dispositif de soutien scolaire n’aura plus lieu les lundis, mardis, jeudis et vendredis tout comme les TAP qui disparaissent faute de pouvoir les organiser dans le cadre de la semaine de quatre jours.

Le soutien scolaire qui correspond à un autre engagement important sera proposé chaque mercredi matin de 9h00 à 11h30 dans les écoles selon les modalités déjà en vigueur et après évaluation de l’action engagée durant l’année en cours.

Pour les enfants d’âge maternel, il pourra être proposé aux enfants de grande section des activités d’éveil et de soutien dans le cadre de l’accompagnement parental afin de mieux réussir la transition vers le CP. La mission de soutien à la parentalité sera particulièrement mobilisée sur cette nouvelle action.

La Convention 2019-2022 entre l’Éducation Nationale et la Ville de Gonesse conçue comme une stratégie globale de prise en charge des enfants avant et pendant la scolarisation à l’école et hors de celle-ci dans le cadre d’un partenariat renforcé avec tous les acteurs locaux institutionnels, associatifs et les parents d’élèves devra être adaptée. Un nouveau Projet Éducatif Territorial (PEDT) devra être élaboré.