Communiqué de Jean-Pierre Blazy - lycéens sans affectation pour la rentrée

75 élèves sur le bassin de Gonesse dont 35 de la commune se retrouvent sans affectation pour le lycée. J’ai adressé une lettre hier à la Présidente du conseil régional et à la Rectrice de l’académie de Versailles pour dénoncer la situation et réclamer une réaffectation adaptée aux résidences des élèves. J’ai également adressé un message à la Directrice académique pour qu’une solution rapide soit trouvée. Des places sont en effet disponibles dans les lycées de Goussainville et Garges-lès-Gonesse et des élèves de ces deux villes sont orientés vers le lycée de Gonesse. Il faut que la répartition se fasse intelligemment et que chacun trouve une classe à proximité de chez lui.

 Je souhaite également clarifier un sujet de fausse polémique volontairement entretenue : le refus du permis de construire par la Ville n’a aucun impact sur les affectations des élèves. C’est l’Éducation Nationale qui choisit d’ouvrir ou non des classes. Afin de réduire les budgets, la dotation horaire globale qui correspond au nombre de professeurs disponibles diminue alors que le nombre d’élèves augmente. Le lycée est déjà à saturation et je suis favorable depuis plusieurs années un projet d’extension.

 La Région avait proposé un projet d’extension provisoire au mois de mai 2020 qui n’était pas du tout adapté au lycée et qui devait simplement retarder l’amorce d’une extension durable. J’ai demandé à la Région de revoir sa copie au mois de mai 2020 par l’intermédiaire du courrier ci-dessous.

Malheureusement, la Région a déposé au mois d’aout 2020 un projet non modifié et jugé défavorablement par le Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement (CAEU) ce qui a conduit à un refus du permis de construire par la mairie. Nous sommes toujours dans l’attente d’un projet adapté au bâtiment actuel et à l’augmentation des effectifs, sans lien avec le problème rencontré actuellement par les élèves sans affectation.

 J’espère qu’une solution sera rapidement trouvé pour permettre aux Gonessiens d’étudier dans leur ville et dans de bonnes conditions d’apprentissage.

 J’adresse également toutes mes félicitations à nos jeunes bachelières et bacheliers 2021 qui ont brillamment obtenu leur diplôme toutes filières confondues et malgré les difficultés de cette année si particulière !

 J’ai aussi une pensée particulière pour ceux qui sont dans la dernière ligne droite des rattrapages. Je vous souhaite à toutes et tous de trouver votre voie et de réaliser vos projets avec succès, qu’ils soient personnels, professionnels ou académiques.