Élections législatives : les résultats à Gonesse

Le calendrier électoral de cette année 2022 est chargé : quelques semaines après l’élection présidentielle, les Français seront de nouveau appelés aux urnes pour les élections législatives les 12 et 19 juin.

Les résultats du premier tour 

Les résultats du premier tour 

  • La carte électorale
    Cette année, une nouvelle carte électorale a été envoyée avant l'élection présidentielle aux Gonessiens inscrits sur les listes électorales. Ce document n'est toutefois pas obligatoire pour voter : la présentation d'une pièce d'identité après vérification sur les listes électorales suffit. 
     
  • Les bureaux de vote
    Seize bureaux de vote sont répartis sur le territoire. Celui qui vous est attribué est mentionné sur la carte électorale. Il est également possible de retrouver cette information sur le site du Service public
    Pour consulter la liste des bureaux de vote : https://bit.ly/381VsWN 
     
  • La procuration
    Il est désormais possible de faire une demande de procuration en ligne sur le site maprocuration.gouv.fr. Elle sera validée après une vérification de votre identité dans un commissariat, une gendarmerie ou un consulat. 
  • Les élections législatives, qu’est-ce que c’est ?

Les élections législatives sont organisées afin d’élire les 577 députés qui siégeront à l’Assemblée nationale pendant les cinq prochaines années. Chaque député représente une circonscription au sein de laquelle il est élu au suffrage universel direct à deux tours, comme l’élection présidentielle.
Pour rappel, l’Assemblée nationale et le Sénat constituent le Parlement, qui détient le pouvoir législatif, tandis que le pouvoir exécutif est entre les mains du président de la République et de son gouvernement. Le rôle du Parlement est de voter la loi, de contrôler l’action du gouvernement et d’évaluer les politiques publiques.

  • Qu’est-ce que la majorité absolue ?

À l’issue des législatives de 2017, c’est le parti d’Emmanuel Macron (Ensemble citoyens mené par Richard Ferrand) qui a obtenu le plus de sièges. Avec ses 351 députés, le président disposait ainsi d’une majorité absolue à l’Assemblée nationale, lui permettant en principe d’obtenir un plus grand nombre de voix favorables lors du vote des lois.

Si un autre parti que celui du président de la République obtient la majorité absolue, une cohabitation est mise en place. La dernière en date a eu lieu entre 1997 et 2002, après une dissolution de l’Assemblée par le président Chirac (RPR) et la victoire de la Gauche plurielle aux législatives anticipées. À l’issue de ce scrutin, le poste de Premier ministre avait été confié à Lionel Jospin, alors Premier secrétaire du Parti socialiste.